SAN SEBASTIAN le 6 octobre 2017 

Panorama sur Saint-Sébastien du Monte Igueldo :
Du haut de la colline sur laquelle est adossé un quartier rural de la ville, nous profitons du magnifique panorama sur la cité balnéaire et la célèbre baie de la Concha. Dommage que le temps soit a la pluie pour ce début de matinée.
Promenade dans la vieille ville :
Rien de mieux qu’une promenade dans les ruelles et artères de Saint-Sébastien pour ressentir l’ambiance unique qui y règne. La vieille ville a conservé tout son charme d’antan avec ses ruelles étroites jalonnées de bars et de restaurants. Au cœur de ce quartier se trouve la place de la Constitution qui servait autrefois d’arènes pour les corridas. Les balcons conservent encore les emplacements numérotés. Les églises Sainte Mairie et Saint Vincent sont, avec le Musée San Telmo. Le marché de La Bretxa se trouve dans le vieux quartier de San Sebastián, un endroit privilégié. Dans le centre commercial. La Bretxa, on trouve plus d'une quarantaine de commerces de fruits, de légumes, de conserves, de charcuteries, de boucheries et de poissonneries placés en sous-sol. À l'extérieur de celui-ci, se trouvent les stands des fermières où il est possible d'acheter des légumes, des fleurs ou du fromage. 
Halte Repas :
Une pause bien venue avec réconfort et reprise de force pour l'après-midi. Une détente un peu allongée qui nous a mis en retard sur le déroulement de l'après-midi.
L'AQUARIUM : Bien sûr c'est le meilleur, tellement relaxant, il est agréable de se promener dans ses galeries sombres où vous trouverez des grandes fenêtres à travers lesquelles on peut admirer toutes sortes de poissons. Après être passé par ses couloirs, vous arriverez au tunnel, les vues y sont magnifiques. Ce qui m'a particulièrement impressionné, ce sont les méduses, illuminées par une lumière ultraviolette, elles sont d'une beauté incroyable. 

1
2
3
4
5
6
7
9
11
10
12
13
15
14
17
16
18
19
20
21
23
24
22
25
26
28
27
30
29
31
32
33
34
35
36
37
38
39
40
41
45
42
46
48
47
49
50
52
51
53
54
55
56
57
58
60
59
61
62
63
64
65
66
67
68
69
70
 Didier ARTIGUE    
ECOMUSEE de MARQUEZE le 12 mai 2017 
Sans titre 1

Départ 9h de PAU vers SAMADET "Musée départemental de la faïence et des arts de la table". Trajet en bus très confortable.
Musée 2 heures de pur régal avec une démonstration complète de la réalisation d’une pièce, de la terre à l’émaillage,
et décor peint à la main.L'animatrice vit son récit. Puis un petit tour par le Musée avec des œuvres toutes plus belles
les unes que les autres mais difficiles à intégrer dans nos vies modernes.

Sans titre 2

Puis direction vers SABRES, AUBERGE des PINS. Un bel établissement au milieu d'un grand parc arboré. 
Sans titre 3Un moment convivial ou tous les convives ont pu communiquer devant des assiettes des plus réconfortantes. 
Le café, et voilà il faut repartir. Départ vers MARQUEZE. 
 

Un voyage dans le temps. La gare avec un train aux bancs de bois, un peu secoué sur les voies d'époque. Arrivée au village, dépaysement des plus complet. 

Sans titre 5

Le groupe est au complet personne n'est resté dans un wagon. Visite du Village un bon dans le passé. Le temps passe trop vite, 18h retour vers la gare de départ, passage par la boutique pour quelques souvenirs  et le moment de repartir est venu. Retour en bus à PAU.

Nous quittons nos collègues de TARBES avec qui nous avons passé cette journée ensoleillée, très chaleureuse et animée. A refaire sans nul doute. Ceux qui n'ont pas fait le choix de cette journée ne pourrons que le regretter tant la journée était agréable.  

Didier ARTIGUE   

ESCAPADE dans les LANDES le 24 mars 2017

P10603491 Entre gave d’Oloron et gave de Pau, 41 personnes se sont retrouvées pour partager cette journée découverte du patrimoine landais. A la Maison du Saumon une sympathique équipe nous a initié à la pêche et la mise en conserve du ‘Roi des Gaves ». Une petite dégustation a fini d’influencer les gourmands qui ont emporté un souvenir gastronomique.

P10603522


Dominant les Barthes de l’Adour (terres marécageuses régulièrement inondées) en dehors de toute circulation, à l’abri dans son écrin de verdure, l’Abbaye d’Arthous a été fondée en 1167 par les prêtres prémontrés pour évangéliser les populations locales.

 

P10603583Comme il fallait bien se réchauffer, le repas au restaurant de l’Abbaye à Sordes a été le bienvenu, permettant aux adhérents de se retrouver autour de mets simples mais néanmoins succulents et peut être surprenants ?
Le rouget n’égale pas le saumon…

DSC28704

La visite de l’Abbaye de Saint Jean de Sordes était bien le clou de la journée. Beaucoup ont été surpris de découvrir dans ce petit village traversé par la départementale 29, ce vestige du Xème siècle. De la salle capitulaire au réfectoire, jusqu’à la majestueuse terrasse, le site se dévoile au fil de la visite. 

Sa galerie souterraine dite cryptoportique, s’étendant sur 70 mètres le long de la rivière et son embarcadère à fleur d’eau, en font un lieu absolument unique en France, certes bien miné par la révolution, le temps et les pillages. Mais notre guide Hélène a su faire revivre l’époque des moines bénédictins de la fin du XVIIème, pécheurs de saumon et un tantinet braconniers.

 

La visite du village, anciennement fortifié, situé sur la route de Saint Jacques de Compostelle, a permis de mieux comprendre l’importance de cette bourgade au temps des grandes migrations.           

Henriette CAZENAVE