La Fête du Chapon dans le Lot et Garonne le 30 novembre 2018 ANR64 et ANR65
 
DSC 0002 

Et nous voilà à la dernière sortie ANR64/65 de 2018 ! 44 ANR(iens) prêts pour en découdre à la journée du Chapon en Lot et Garonne sous une journée pluvieuse ! A notre arrivée, une mise en bouche nous attend à la Ferme Lafitte, royaume de la conserve ! Vin chaud, dégustation des produits made in Lafitte et bien sûr achats ! En suivant direction VIANNE tout proche, pour une visite de la verrerie d’Art DINO GLASS avec démonstration de soufflage artistique par Dino, et, quelques achats, les fêtes de fin d’année sont proches !
Direction la salle des fêtes de Vianne pour le repas festif (encore un !) où nous attend la Ferme Lafitte par l’intermédiaire de Jean Pierre CAILLAU, son créateur. Musiques avec orchestre, danses, chansons, tombolas ont rythmé un excellent repas. Avec, en prime, une animation truculente et phénoménale de Jean Pierre CAILLAU ! Nous ne nous sommes pas ennuyés ! Tout le monde fût extrêmement déçu de voir notre chauffeur nous rappeler l’heure de retour vers Tarbes et Pau, mais notre déception fut de courte durée car pendant le repas la soute du bus fut envahie par des chapons prêts à cuire. Cela était la récompense à nos efforts du jour ! Voilà, maintenant Noël n’a qu’à bien se tenir, nous sommes pourvus !

Le retour fut des plus digestifs et vivement 2019 pour d’autres agapes aussi pittoresques !

Plus de photos : photo   VIANNE souffleur de verre, FERME LAFITTE Fête du Chapon

 
Voyage dans le Tarn Septembre 2018  avec TARBES                                       11/12/13 septembre

 

Rassemblement Zenith 8 h c'est parti pour 11 palois (peut mieux faire) autoroute, 10 amis tarbais nous rejoignent.

Serge notre chauffeur passe aisément Toulouse et son périph, à midi nous atteignons Albi après avoir traversé le vignoble de Gaillac. Premier resto face à la cathédrale, salle agréable décorée par des tableaux de Toulouse-Lautrec. Notre guide Bérangère nous accueille pour une visite de la cathédrale : grand cœur, nef, jubé, architecture, sur le parvis vu magnifique sur le palais des évêques aujourd'hui musée Toulouse-Lautrec, suit une promenade commentée en petit train, à travers les quartiers modernes et anciens de la ville. Le lendemain, direction Cordes sur ciel, village médiéval, dépaysement total, montée en petit train et promenade commentée. A midi, resto agrémenté de l'apéritif offert par notre président. L'après-midi première étape à Puycelsi bâti sur un piton, panoramas magnifiques sur la campagne environnante, suivi d'une visite à Castelnau de Montmirail et de son église, visite particulière de la croix reliquaire décorée de pierres précieuses

Le troisième jour changement total, direction Cagnac les Mines, visite du musée de la mine et descente, coiffé du casque de mineur, à 350m sous terre (environ). Commentaires sur le travail et la vie des mineurs, remontée et dernier resto à Carmaux. C'est fini. Retour vers Pau. Escapade très agréable et conviviale. A refaire sous d'autres horizons.

 

Claude SEJOURNE

  

2018 09 12 10.16.55

2018 09 13 12.12.00

    

Plus de photos : photo         Albi  / Cordes  / Castelnau de Montmirail  /  Puycelsi  / Cagnac les Mines

 

 

Journée historique dans le Gers  avec TARBES                                                 Mardi 5 juin 2018 

Nous étions 33 courageux béarnais et bigourdans ce 5 juin à oser braver les éléments avec parapluies (les plus grands s’il vous plaît), imperméables, capuches et autres chapeaux de pluie et casquettes pour une journée historique dans le Gers.

Départ donc de PAU à 7h45 avec un peu de retard, mais qu’importe ! Vu la météo il n’y a rien qui presse !! Une fois récupérés les compagnons tarbais du jour, direction Condom et ses environs.

Première escale prévue : le pont de l’Artigues cher à notre président du 64 que nous avons bien vu … Mais depuis le bus, pluie battante oblige. Direction ensuite le village de Larressingle, village fortifié du XIIIème siècle avec son château fort ayant appartenu aux évêques de Condom, son église romane et ses quelques habitants permanents (si si, il y en a !!!!) pour une visite guidée très agréable, la pluie ayant eu la bonne idée de s’arrêter juste à notre arrivée sur le site.

Après un bon repas pris au restaurant les Jardins de la Baïse à Condom, reprise de notre périple par un passage au chai Ryst Dupeyron abrité par un très bel hôtel particulier du XVIIIème siècle, ou nous avons tout appris (enfin presque !!) des secrets de fabrication de l’armagnac avec bien sûr le clou de la visite : la dégustation, et il y en a qui ne sont pas privés !!!! Pour terminer la journée, après un petit arrêt devant une très belle sculpture des mousquetaires à Condom (dont tout le monde connaît les noms), visite guidée de la Cathédrale gothique et du cloître attenant, le tout avec l’aval de la météo puisqu'elle s’est tenue tranquille une bonne partie de l’après-midi. A 17h nous reprenons le bus avec quelques chants qui hélas n’ont pas fait grand-chose contre la pluie mais qu’importe ! Nous avons passé une très belle journée.

 

 gers

Plus de photos : photo cliquez ici.

France LAPORTE

CROISIERE sur le CANAL du MIDI avec TARBES                                               jeudi 17 mai 2018  Croisière au fil de l'eau

 

Voici le jour J arrivé. Le Président souhaite la bienvenue aux participants et une bonne journée ensoleillée.
Départ 7h arrêt à TARBES puis TOURNAY et en route vers RENNEVILLE. Traversée de TOULOUSE et ses bouchons ! Le Président sort son couteau tire-bouchon et Pouf, le bouchon saute ! RENNEVILLE nous voilà ! Le BUS nous dépose au port, 30 m, embarquement sur la péniche SURCOUF et navigation sur le CANAL.
Nous passons 4 écluses : ENCASSAN "écluse à double sas", ensuite EMBORREL, L'OCEAN et au retour RENNEVILLE. Mais après un demi-tour majestueux au SEUIL de NAUROUZE arrêt repas à bord de la péniche, un moment très apprécié, l'air marin met en appétit. Puis une navigation courte jusqu'à PORT LAURAGAIS. Découverte de la Maison de la Haute Garonne, à proximité immédiate du port, la véritable histoire de la construction du Canal du Midi et la vie de son génial créateur, Pierre-Paul Riquet. L'histoire de la batellerie et du canal nous a été racontée par le capitaine du « SURCOUF », homme passionné et intarissable. Ses commentaires, vivants et instructifs, savent relier l'histoire du canal à son devenir. Nous avons profité du calme et du silence. Reprise de la navigation pour le retour vers RENNEVILLE. Dernière écluse et demi-tour sur place de la péniche et accostage au cm près. Bravo CAPITAINE ! 

CANALduMIDI

 Une photo du groupe des rescapés de la journée devant notre péniche SURCOUF.

Tout le monde regagne le BUS en route vers nos régions.
Pendant le retour on en profite pour remercier les protagonistes de cette belle journée.
Le président ANR65 Jean Pierre PRIME, François BADET, Claudette ARTIGUE, Geneviève ROCHER et le président ANR64 Didier ARTIGUE ainsi que notre chauffeur du BUS. Sans oublier des LOURDAIS qui avaient fait le nécessaire pour une journée réussie.
Remerciements aux participants du Secteur BAYONNE qui nous ont permis d'être plus nombreux que les BIGOURDANS

Le CANAL du MIDI quelques Chiffres clés :
Une péniche de 30 mètres de long construite en 1967, baptisée en l'honneur du capitaine corsaire Robert Surcouf.
À bientôt 50 ans, c'est aujourd'hui « l'un des derniers véritables bateaux sur le Canal du Midi ».

– le Canal du Midi de Toulouse à Sète.
1662 : 15 novembre : Riquet écrit à Colbert pour lui proposer son projet de canal Royal du Languedoc.
1666 : octobre : Édit de création du Canal signé par le roi Louis XIV
1680 : 1er octobre : mort de Pierre-Paul Riquet
1681 : 15 mai, inauguration du canal
1789 : le « Canal Royal en Languedoc » devient le « Canal du Midi » par les Révolutionnaires qui veulent lui donner un nom plus démocratique et populaire.
1996 : 7 décembre : inscription au patrimoine mondial de l’Unesco
14 ans de travaux (1666 – 1680) 12 000 ouvriers et ouvrières
240 kilomètres de longueur, 2 m de profondeur, 20 à 24 mètres de largeur au miroir, 11 mètres de largeur au fond du canal (au plafond),
328 ouvrages d’art (dont 63 écluses, 130 ponts, 55 aqueducs, 7 ponts-canaux et 6 barrages),
45 000 platanes, cyprès et autres arbres plantés le long des berges.

Plus de photos : photo cliquez ici.


                                                                                         Yvonne HARISBOURE, Anne Marie AGUILLON, Claudette ARTIGUE, Geneviève ROCHER

 

URDAX en auto  (transport, libre, jusqu’à Urdax)                                               jeudi 12 avril 2018


Malgré un temps plutôt maussade, 21 adhérents se sont retrouvés à Urdax pour une journée de visites et de gastronomie.

Nous avons été accueillis par Marie Pierre qui nous a tout d’abord fait visiter le moulin du XIIIème   siècle (reconstruit au XVIIIème siècle). Une démonstration nous a convaincu qu’il est toujours en parfait état de fonctionnement. Malheureusement, vu l’humidité ambiante, la farine était plutôt collante !

Le système hydraulique de la région a été conçu et construit par les moines du monastère. Il a permis de canaliser les eaux provenant du bassin versant, empêché les inondations, fourni de la farine aux fermes environnantes et même produit de l’électricité dès 1901 au bourg d’Urdax, bien avant Bayonne.

Au passage, nous avons pu admirer les maisons d’« Indianos ». Emigrés  ayant fait fortune en Amérique, ils sont revenus au pays et se sont fait construire de somptueuses demeures à l’architecture caractéristique, reconnaissables à leurs blasons et à leurs balcons.

Le village recèle un riche patrimoine culturel : en témoigne le monastère de San Salvador fondé au IXème siècle par l’ordre des Prémontrés.

Le musée présente l’histoire et la vie d’Urdax par un voyage dans le temps de l’origine à nos jours à travers un support audiovisuel, ainsi que des objets relatifs à l’histoire du monastère.

Le cloître abrite une exposition de 300 peintures et sculptures créées par les plus grands artistes, Français ou Espagnols, ayant un lien avec le Pays basque.

L’église, récemment restaurée, est aujourd’hui utilisée comme église paroissiale.

Urdazubi (nom d’Urdax en langue basque) veut dire eau et pont. Nous sommes bien passés sur le pont, mais l’eau, tombée en abondance les jours précédents, nous a empêchés de visiter les grottes qui étaient inondées (dommage pour leurs magnifiques concrétions).

  La journée s’est poursuivie par le repas pris au restaurant Armua et s’est terminée par une pause shopping à Dantxaria.

Ci dessous toutes les photos de notre sortie.

01 02

On écoute attentivement Marie Pierre sur le pont l’eau coule en dessous

03

Maison d’Indiano

04

Sans commentaire, c’est écrit dessus !

05

L’intérieur du moulin

06

On s’approche un peu pour mieux voir la trémie …

07

… et la farine, à différents stades de concassage

08

Le monastère San Salvador

09

Le cloître, les sculptures à l’extérieur, les peintures à l’intérieur (le musée au 1er étage)

10

Le cloître

 Robert MOULIES